C R E A R

CReacion de Empleo y

Recuperacion Ambiental

 
domingo, 24 de septiembre de 2017
  |  Entrar
Partners * Región de Bruxelles Capital (Belgique)
  Región de Bruxelles Capital (Belgique) 

www.bruxelles.irisnet.be

 

Contactos / Contatti

Pierre RENIERS,
Encargado para los proyectos europeos
Tel: + 32 2 8003403 Fax: +32 2 8003804
E-mail: preniers@mrbc.irisnet.be
Región De Bruxelles-Capitale
MRBC-AEE 20, Bd du Jardin Botanique,
B-1035 Bruxelles , Belgique

Jose Menéndez
Tel: + 32 2 529 0000 Fax +32 2 529 0007
E-mail: jmenendez@euclides.irisnet.be
Murmuur SCFS
EUCLIDES
36, rue du Chimiste ,
B-1070 Bruxelles Bélgique

 

Presentación - Presentazione

Quand on entend «Bruxelles» à la radio , l’équivoque apparaît facilement : souvent « Bruxelles » désigne les institutions européennes dont le siège est établi à Bruxelles. D’autres fois, Bruxelles désigne une ville de 145.000 habitants localisée au centre de l’agglomération bruxelloise.
Enfin, « Bruxelles » désigne aussi « la région de Bruxelles-Capitale », troisième région de la Belgique après la Flandre et la Wallonie, établie par la Constitution belge comprenant 19 communes de l’agglomération (dont la ville), soit un million d’habitants.
La Région dispose de ses propres gouvernement et parlement, avec un certain nombre de compétences légales. C’est donc bien « La Région de Bruxelles-Capitale » qui est membre du réseau du projet CREAR. C’est une région prospère qui compte pourtant des poches de pauvreté.
La région est la 2° plus riche (après Londres) comparée à 254 régions européennes. La valeur ajoutée brute par habitant est 2 fois plus élevée en région bruxelloise qu’en Belgique.
Pourtant, le revenu moyen par habitant est inférieur à la moyenne nationale et la ville compte 20% de chômage (15 % selon la norme internationale). Ces paradoxes s’expliquent par plusieurs phénomènes: si la population est stable, beaucoup de hauts revenus quittent la ville; les nouveaux arrivants, pauvres et peu qualifiés s’y installent.
À Bruxelles, les emplois sont occupés à 45% seulement par des Bruxellois. On y compte 46% de diplômés du supérieur contre 32% au niveau national. Beaucoup d’emplois très qualifiés sont hors de portée des chercheurs d’emploi.

 

Área de Intervención / Area d’intervento

Le quartier Midi- Cureghem comporte tous les ingrédients de l’exclusion: pauvreté, habitat délabré, délinquance, manque de formation. Ce quartier a été inclus dans le programme européen URBAN et dans les budgets européens Objectif 2, attirant ainsi des financements supplémentaires. Au cœur de ce quartier s’est implanté le centre d’entreprises Euclides.
Craignant que les budgets alloués par l’Europe, la Région Bruxelles-Capitale et la commune soient utilisées par des entreprises situées ailleurs, le centre d’entreprises Euclides a eu cette initiative: créer une société qui formerait des sans-emplois du quartier afin qu’ils deviennent travailleurs qualifiés, afin que les fonds soient dépensés sur place avec un effet boule de neige.

 

Quien actua / Chi realizza

C’est ainsi qu’est né Murmuur en 1997 . Cette société coopérative a au Conseil d’administration Euclides, les Abattoirs et Marchés d’Anderlecht (le plus gros employeur de la commune) et la Mission Locale (dont le but est la lutte contre la pauvreté). C’est une entreprise de peinture et de rénovation de façades. Dans une logique de préservation du patrimoine, son objet social initial concernait la rénovation et la restauration des publicités anciennes ornant encore, ça et là, les pignons du quartier. Cette intention a trouvé récemment un premier aboutissement grâce au travail de restauration minutieux d’un ensemble de sgraffites, témoignage précieux d’Art nouveau à Bruxelles. Murmuur est une des rares sociétés coopératives officiellement reconnue et subsidiée par la Région Bruxelles-Capitale en tant qu’ «entreprise d’insertion».

Murmuur vise à développer une logique d’économie sociale plutôt qu’une logique classique de profit, par la création d’emplois locaux et la rénovation. Murmuur occupe actuellement 5 ouvriers, 4 stagiaires et un employé pour un chiffre d’affaire annuel d’environ 200.000 € + un subside régional d’environ 45.000 €.

 

Fotos / Foto